« La fille d’avant » de J.P. Delaney – Editions Le Livre de Poche

C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique… avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane se trouvent inextricablement liés dans ce récit hitchcockien, saisissant et envoûtant, qui nous emmène dans les recoins les plus obscurs de l’obsession.

17. La fille d'avant

Livre reçu dans le cadre du Prix des lecteurs Sélection Polars/thrillers 2018 Le Livre de Poche.

Ecrivain et journaliste, Anthony Capella a publié plusieurs romans à succès sous les noms de Tony Strong, Anthony Capella et JP Delaney. « La fille d’avant » est sa première incursion dans le thriller psychologique. Traduit dans trente-sept pays, il sera porté sur grand écran par Ron Howard. (source : Babelio)

Avec une plume fluide et dans un rythme soutenu, l’auteur nous fait entrer dans une maison où deux vies se sont déroulées à deux périodes différentes mais avec des règles similaires. Même si cette idée d’accepter de vivre dans un logement avec des conditions aussi saugrenues est peu probable, l’intrigue nous balade dans des manipulations abjectes, avec des obsessions dangereuses et des personnages complexes à la hauteur de leur rôle.

Puis je comprends. « Va au diable, Edward ! J’avais envie de prendre une putain de douche. »
Effectivement, en regardant plus attentivement le message de Housekeeper, je découvre ces mots :
Certaines fonctions de la maison ont été déconnectées jusqu’à achèvement de l’évaluation.

La tension monte au fil des chapitres et le temps pris par l’auteur pour nous servir des indices permet à la suspicion de s’installer et ainsi dévoiler un final original et imprévisible. Les protagonistes se manipulent les uns les autres et offrent ainsi un récit plein de rebondissements intéressants mais n’appellent pas à l’empathie. Effectivement ils sont trop froids pour qu’on puisse s’identifier à ne serait-ce que l’un d’entre eux. Puis dans une atmosphère oppressante et avec une perversité constante, il est évident que l’auteur a su maîtriser son scénario.

C’est un roman stupéfiant et intriguant qui laisse un suspense malsain nous envahir pour enfin nous libérer avec un dénouement consternant. Les personnages nous baladent, la maison devient l’une des leurs et on ne sait plus en qui faire confiance. Cela a été une lecture agréable sans pour autant être addictive, même si ma curiosité a été mise a rude épreuve.

En vente sur Amazon

Pour en savoir plus : J.P. Delaney _ Le Livre de Poche

En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s