« L’âge des Ténèbres – Tome 1 : Mage de guerre » de Stephen Aryan – Editions Bragelonne

Balfruss est un Mage de Guerre, qui a juré de se battre jusqu’à la mort pour Seveldrom, un royaume qui redoute pourtant ceux de sa race. Vargus est un simple soldat qui, lorsque les mages exercent leurs pouvoirs depuis les remparts de sa ville, se bat en première ligne sans craindre de souiller sa lame. Réunis par le souverain de Seveldrom, ils devront repousser les hordes sauvages du Roi Fou et affronter le terrifiant Nécromancien, le plus féroce des alliés de l’ennemi…

« Mage de guerre » est le premier tome d’une trilogie dans un univers Medieval Fantasy où la guerre sévit avec un roi sadique, Taïkon, accompagné d’un nécromancien. Face à lui, le roi Mathias de Seveldrom qui a rassemblé les mages pour défendre son royaume et sa fille, Talandra, chef des espions, se préparent au conflit. Ces mystiques personnages sont pourvus de pouvoirs différents et complémentaires pour faire face aux ennemis sur le champ de bataille. Puis les guerriers ne sont en reste avec le vétéran Vargus, personnage mystérieux qui a son importance tout au long du roman.

L’intrigue est bien ficelée, on plonge facilement dans le récit mais sans aucune surprise. C’est un roman qui reprend les classiques du genre, avec des dénouements prévisibles. Seules quelques surprises pimentent suffisamment l’histoire pour la rendre intéressante.

Mes compatriotes ont été affamés, battus et laissés pour morts. Ca ne les empêche pas de lutter pour la liberté, et ils gagneront un jour. Parce qu’il n’y a pas de plus forte motivation que le désir d’être libre.

Je me suis parfois perdue dans le nom des personnages ou leurs origines. Ca a été une lecture laborieuse malgré une écriture fluide et bien travaillée. A mon avis, c’est un roman à lire quand vous n’êtes pas une adepte du genre. Le dénouement m’a déçu pour une trilogie, ce n’est certainement pas un cliffangher. Je reviens sur les personnages qui m’ont laissée sur ma faim : de belles promesses pour finalement disparaître.

Finalement c’est une histoire qui aurait pu surprendre mais qui se contente d’éléments classiques dans la construction de la narration. J’ai été déçue par ce roman, par le manque de finesse dans l’intrigue et par la superficialité des personnages dans des décors simples. Toutefois, j’émets un bémol sur cette critique puisque je n’ai pas encore lu la suite qui pourrait donner de la hauteur à ce premier tome.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s