« Femmes de lignée, femme de secrets » d’Amélie Gélinas – Publibook

Pour survivre à la maladie, Ophélie découvre un monde caché et noir, en mariant un des douze dieux. Après un an au service du dieu de la mort, elle part à la recherche d’une épée maudite, tout en apprenant la réalité sur sa famille : chaque femme possède le pouvoir d’emprunter le physique d’une créature fantastique. L’homme qui l’accompagne, pour sa part, semble avoir une famille bien similaire et pourtant, ces deux familles n’ont rien en commun. Monstres, dieux, magie, tout l’empêche d’accéder à l’arme et se sauver de la peau de son mari Cyriac. Réussira-t-elle à accaparer le pouvoir de tuer le dieu de la mort tout en apprenant à aimer de nouveau et à combattre ses blessures antérieures ?

Femmes de lignée femmes de secrets.jpg

Service presse via SimPlement.pro.

Amélie Gélinas est passionnée d’art, elle aime créer et partager son imaginaire. Son premier roman « Femmes de lignée, femmes de secret » a été écrit alors qu’elle n’avait que 17 ans.

Dans un style léger, presque immature, l’histoire nous propulse dans un combat particulier face à une maladie étrange. Ophélie a hérité d’un mal qui ronge les femmes de la famille. Un mystérieux homme, apparu dans ses rêves, lui propose un « remède » : l’épouser. Elle accepte bon gré mal gré et se retrouve dans un autre monde gouverné par des dieux et avec un mari qu’elle connaît à peine. Au-delà de la romance qui complète l’intrigue principale, on est surtout amené à apprécier l’univers bien construit de l’auteure. Dans ce monde magique, Ophélie est une apprentie aux futurs pouvoirs maléfiques qui cherche à se libérer de son mari.

Cyriac regarde la flamme verte danser dans la poitrine de Gloria. Fier de son exploit, il va s’asseoir dans son immense salon, avec Gloria qui le suit maintenant sur ses talons, comme un chien. Il aurait préféré utiliser la sphère pour contrôler sa femme, mais le temps lui manque et il doit la retrouver au plus vite.

L’histoire est intéressante et aurait plus palpitante si la psychologie des personnages avait été plus développée, et si on avait pu assister à l’évolution d’Ophélie dans ce monde inconnu. Les personnages sont malgré tout attachants et plutôt bien travaillés. Cyriac est un méchant délicieux, Ophélie est un peu plus fade pour moi mais ne manque pas de piquant, et Alex est celui qui vient compléter le trio et devant lequel l’héroïne devra prendre une décision importante. L’univers est riche  et implique beaucoup d’êtres surnaturels comme des dryades ou des fées.

La plume de l’auteure a été une difficulté pour moi et ne m’a permise d’apprécier pleinement l’histoire. Avec une lecture aussi laborieuse, il est compliqué d’appréhender tout le travail effectué par Amélie Gélinas qui pourtant le mériterait.

En vente sur Amazon

Pour en savoir plus : Publibook_Amélie Gélinas

En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s