« L’Empire des étoiles T1 – L’empire perdu » d’Alexis Aubenque – Editions Fleuve Noir

Dans un futur lointain, dans une autre galaxie, l’empereur Gabriel X règne sur un empire de plusieurs milliers de planètes. Cependant, le vent du changement souffle au sein des Cinq Familles Majeures. Le prince Arkan refuse de se voir éloigner du cœur du pouvoir, alors qu’un jeune baron d’Outremer vient d’être choisi pour se marier à la fille de l’empereur… C’est dans ce contexte de rébellion latente que le duc Esteban de Mandragore, la duchesse Lakme Akour, le contrebandier Florentin, et le baron Hérizo N’Goya devront tenter de survivre à un conflit qui risque de mettre en péril la stabilité de la galaxie. Animé d’un souffle romanesque et épique, L’empire des étoiles s’inscrit dans la tradition des grandes sagas de l’imaginaire, telles que Dune ou Le Seigneur des anneaux.

L'empire des étoiles T1

Alexis Aubenque est un auteur que j’avais déjà lu avec « Tout le monde te haïra », roman policier dans lequel son talent avait déjà été démontré. Ma grande surprise a été de découvrir cette même facilité à nous immerger dans un tout autre genre : la science-fiction.

« L’Empire des étoiles » est une saga de neuf volumes. Dans ce premier épisodes « L’Empire perdu », l’auteur introduit les différents personnages, décors, intrigues… sans tomber dans les défauts liés au premier d’une saga : longueurs, descriptions trop riches qu’on s’y perd, personnages en surnombre. Au contraire, l’auteur a su doser les détails pour ne pas empiéter sur l’histoire et l’action. Les hommes comme les femmes sont certainement de futurs héros encore anonymes qui feront peut-être partie d’une même équipe.

— Une amazone, fit simplement Ramirez.
Emilio explosa d’un grand rire avant de s’expliquer auprès de son duc.
— Cela fait des années qu’elles ont été éradiquées !

Dans un empire galactique, la fille de l’empereur doit se marier à un homme d’une famille mineure. C’est inacceptable pour les Familles Majeures. Dans ce contexte, les acteurs prennent place, nous font découvrir leur univers et les manigances pour déjouer la décision de l’empereur. On se laisse porter dans leur quotidien où le peuple n’a pas accès aux hautes technologies ou aux livres… Contrairement aux seigneurs.

D’amazones aux contrebandiers, de seigneurs aux esclaves, Alexis Aubenque maîtrise l’intrigue et l’action avec talent. Il honore de sa plume dans cette aventure de science-fiction aux influences de « Dune ».

Cette lecture a été très plaisante et une véritable surprise au vu des critiques que j’ai pu lire avant. J’ai été agréablement touchée par la facilité avec laquelle je me suis laissée prendre au jeu des acteurs, par leurs émotions, leurs contrariétés, leurs rêves…

En vente sur Amazon

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner votre avis sur cet article ou à me suivre dans les méandres de mes lectures.
En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s