« Je serai toujours là pour toi » d’Andy Pierce – Auto-édition

« On déménage. À la fin du mois. »
Pour Rose, tout a commencé ce jour-là. Le choc, la colère, la révolte…
Le moment du départ. L’installation dans la nouvelle maison. Les promenades nostalgiques sur la falaise…

Rose, quinze ans, est intelligente et plutôt mignonne, mais ce n’est jamais simple de tout quitter, surtout quand on se retrouve dans une petite ville inhospitalière du nord de la France. Plutôt que de chercher à se faire des amis, elle sombre petit à petit dans la dépression…
De son côté, son père, qui est commissaire de police, s’enlise dans une enquête pour meurtre qui plonge toute la ville dans l’angoisse.

Un jour, Rose est agressée sur les quais. Dès lors, l’enquête va faire partie de sa vie. En s’y intéressant, elle va être amenée à remettre en question toutes ses certitudes… jusqu’au dénouement, qui vous laissera sans voix !

Un rebondissement à chaque chapitre, des personnages charismatiques, des secrets de famille, de belles histoires d’amour et d’amitié… Il y a de tout dans ce roman, qui s’adresse aussi bien aux grands adolescents qu’aux amateurs de suspense. Au-delà de l’intrigue policière et sentimentale, il interroge la relation entre les ados et leurs parents.

Et vous, jusqu’où seriez-vous prêt à aller par amour ?

Je serai toujours là pour toi

Andy Pierce est un jeune auteur français qui partage sa passion à travers ce roman policier qui concilie une enquête et des relations père/fille compliquées. Je le remercie de sa confiance pour ce service presse via SimPlement.

Rose a 15 ans quand elle doit déménager loin de sa vie pour suivre son père policier. Elle préfère s’isoler dans cette ville de l’enfance paternelle, où elle ne se sent pas la bienvenue. Sa relation avec son père en pâtit, d’autant qu’il s’enferme dans une enquête stressante au point de laisser sa fille de côté, jusqu’à son agression. Un tournant dans leur relation et dans le récit.

Dans un style plaisant, l’intrigue est captivante. Les lourds secrets dévoilés dans le récit offrent de nombreux rebondissements et nous gardent en haleine jusqu’au bout. L’histoire est complexe et originale, l’enquête très bien menée, avec beaucoup de réalisme, sans détail trop sanglant et dans une atmosphère sombre.

Il ne lui fallut que quelques heures pour s’apercevoir que ses craintes étaient fondées et pour prendre conscience de l’état de nervosité dans lequel les aléas de l’enquête avaient plongé son père. Mais comme Rose, elle savait qu’il n’y avait rien à faire pour lui. Quand le commandant avait un problème, il se renfermait sur lui-même comme un ours solitaire. Sa femme et ses enfants n’existaient plus et il était impossible de savoir ce qui se passait dans sa tête.

Toute l’histoire est racontée du point de vue de Rose, avec son cœur d’adolescente, sa sensibilité, ses tracas. Ça prend même beaucoup trop de place dans la narration. Il aurait peut-être été plus judicieux de partager le regard d’un autre protagoniste ou avoir plusieurs personnages-points de vue. Toutefois le parallélisme de l’adolescence avec l’enquête policière en cours et les implications de chacun rendent les protagonistes intéressants et la fin est très surprenante.

Cet ouvrage est très agréable malgré la déprime de Rose. L’histoire est palpitante et il est original de suivre une enquête policière dans le regard de la fille d’un commissaire.

En vente sur Amazon

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner votre avis sur cet article ou à me suivre dans les méandres de mes lectures.
En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s