« Rituel Macabre » de Pascale Marie Quiviger – Auto-édition

Lorsque l’archéologue française Zia Diaz revient au Mexique pour entreprendre de nouvelles fouilles sur le site de Xochitl dans le Yucatán, sa vie va basculer. Le corps sauvagement mutilé de Lucia Morales, la fille d’un célèbre sénateur, de surcroît candidat aux prochaines élections présidentielles du pays, vient d’être retrouvé au pied de la grande pyramide de Xochitl. Acte de barbarie d’un psychopathe nostalgique des anciens rituels mayas ? Ou bien s’agit-il d’un complot politique visant à discréditer l’un ou l’autre des partis qui brigue le pouvoir ? Et que penser de cette mystérieuse secte dont le gourou se targue de vénérer des dieux anciens et d’honorer plus particulièrement Hatloc, le dieu des ténèbres et du chaos, en continuant à perpétrer les rites du sacrifice ? Entraînés dans une spirale infernale, Zia, son fidèle ami Pablo, un policier de village et un jeune lieutenant intègre et sympathique vont tenter de démêler l’écheveau compliqué d’une enquête dont l’issue insoupçonnée changera à jamais la vie de chacun d’entre eux.

 

Rituel Macabre

Service presse pour Pascale Marie QUIVIGER que je remercie pour sa confiance.

Pascale Marie Quiviger partage son temps depuis 13 ans entre le Sud de l’Espagne et Toulouse, après avoir vécu 20 ans à Sainte-Maxime. Ayant travaillé quelque temps à New York dans une filiale de la BNP, elle a été définitivement contaminée par le virus des voyages, et s’oriente vers le tourisme. Mais elle a surtout parcouru le monde, en voyageant seule, avec pour tout bagage un sac à dos : Sri Lanka, Costa Rica, Venezuela, la Colombie, Cuba, États-Unis, Canada, Égypte, Maldives, Grèce… et bien sûr le Mexique n’ont plus de secrets pour elle. S’ensuivent des carnets de voyage. En parallèle passionnée par des auteurs policiers tels Agatha Christie, Stephen King, Fred Vargas, et plus récemment Jeff Lindsay, Pascale a décidé de sauter le pas et d’écrire enfin son propre roman en mêlant ses deux principaux centres d’intérêt : l’histoire et l’écriture pour son plus grand bonheur et, espérons-le, le vôtre également. (NDLR : présentation sur Babelio)

« Rituel Macabre » regroupe bien ses deux passions. La très bonne connaissance du Mexique et de la culture maya permet au lecteur de se plonger dans un univers riche et dépaysant, au suspense maîtrisé malgré un début qui peut paraître laborieux. Et oui, il faut bien planter le décor pour permettre une lecture submersive sans pour autant se noyer dans les détails et c’est bien là la force de cette auteure. Elle a su mesurer le degré de détails nécessaires à la bonne compréhension de l’histoire.

Angela apparut quelques minutes plus tard, vêtue d’un ensemble jaune canari assorti au ruban qui emprisonnait ses cheveux. Armando remarqua qu’elle avait souligné ses yeux avec un crayon noir et que ses lèvres étaient plus roses que d’ordinaire. Il soupira et grimpa dans la voiture à la suite de la jeune fille, avec le désagréable sentiment d’être un lâche doublé d’un traître.

Les personnages ne sont pas en reste avec Zia Diaz, jeune archéologue qui connaît très bien le site de Xochitl et des rites mayas, ainsi que le policier Pablo. Leur relation est ambiguë et on aimerait bien la voir se terminer sur de bonnes ondes. La victime, quant à elle, est beaucoup moins attachante. Lucia Morales, jeune, belle, riche et insolente aurait bien mérité quelques remontrances mais la mort lui est tombée dessus. C’est alors que commence cette enquête au suspense contrôlé jusqu’au dénouement surprenant.

Dans un cadre magnifique, du petit village dont les habitants ne raffolent pas des étrangers, à la grande vie d’un politicien en pleine élection, en passant pas des morceaux d’histoire d’Amérique centrale, les personnages balancent l’intrigue d’un côté puis de l’autre avec une justesse délicieuse. L’enquête est rondement menée avec son lot de frustration, d’imbroglios et de dénouement rendant l’histoire palpitante. L’influence des grands auteurs n’est jamais bien loin. J’ai véritablement apprécié cette lecture.

Pour en savoir plus : en vente sur Amazon

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner votre avis sur cet article ou à me suivre dans les méandres de mes lectures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s