« Les aventures occultes de Lady Bradsley » d’Olivier Saraja – Les Editions du 38 (Collection du Fou)

Lady Bradsley est une jeune veuve douée de talents particuliers : elle parle aux morts, elle décrypte les souvenirs qui imprègnent les lieux qu’elle visite. Que ce soit au service de la Couronne britannique, du British Museum ou encore pour ses intérêts personnels, elle sillonne le monde du début du XXe siècle, en proie aux rivalités coloniales entre l’Angleterre, la Belgique et la France, pour résoudre les mystères occultes qui s’offrent à elle. Mais tandis que le spectre de la première guerre mondiale se profile, comment gérera-t-elle sa malédiction personnelle ? En effet, Lady Bradsley est elle-même hantée par Henry, le fantôme de son mari, dont l’amour est si fort qu’il transcende les frontières entre les mondes. Quelque part entre Adèle Blanc-Sec et la nièce imaginaire d’Indiana Jones, nous vous invitons à prendre place à ses côtés dans ces aventures qui la mèneront de Hong Kong à Londres, en passant par le Népal, Baghdad ou encore la colonie du Dahomey, en Afrique. Le monde et ses mystères occultes ne sont pas assez grands pour les talents médiumniques de Lady Bradsley !

xcover-3108

Service presse via SimPlement.pro.

Passionné de science-fiction, de fantastique et de fantaisie, les univers imaginaires ont toujours attiré Olivier Saraja. Après avoir contribué à l’âge d’or du jeu de rôle (sur table) en France, il s’est consacré à la découverte des logiciels libres au travers du système d’exploitation GNU/Linux. Son enthousiasme pour les images numériques (point à point, vectoriel, synthèse) l’a conduit à écrire de nombreux articles de presse sur ces sujets, ainsi qu’un ouvrage de référence sur le principal logiciel libre d’animation et de création d’images de synthèse. Aujourd’hui, à travers ses écrits plus fictionnels, il essaie d’explorer la face sombre de l’humanité pour susciter réflexion, espoir, mais surtout divertissement (NDLR : présentation intégrée à l’ouvrage).

Dans ce roman, l’auteur met à profit son écriture fluide et entraînante pour faire pénétrer son lecteur dans un univers aux forces occultes. Le personnage principal, jeune veuve en proie à une mélancolie persistante, est une femme libre, aventurière qui fait face à des situations particulières dans lesquelles elle tire avantage de ses dons médiumniques, au début du XXème siècle. Cependant la présence de son défunt mari rappelle d’où elle tient une telle force et permet de mettre en avant un point de vue différentiel, dans une époque où son indépendance aurait dû être huée.

Surpris par le contact spirituel, l’animal spectral interrompit son geste, mimé par son simulacre sur le plan matériel, leurs deux formes désormais superposées à la vision mystique de la Britannique. La jeune femme supposait que le revenant auquel elle faisait face était le responsable de la triste réputation de la région.

Le roman est décomposé est plusieurs aventures qui restent cohérentes et logiques entre elles. Le moindre petit détail peut prendre son importance de dizaines de pages plus loin. D’autant plus que l’auteur s’est évertué à respecter les us et coutumes de chaque pays visité. C’est un véritable voyage culturel et spirituel partagé avec l’héroïne. Les décors sont bien travaillés, les différents protagonistes ont bien leur place dans cette aventure et l’histoire d’amour en arrière-plan apporte de la douceur.

Il est aisé de laisser transporter jusqu’au dernier mot dans ce roman, en compagnie d’une héroïne touchante et forte à la fois, une femme moderne dans une époque en pleine évolution. J’ai beaucoup aimé ce personnage, voyager à ses côtés et la soutenir face à l’adversité. Lady Bradsley est capable de voir le bien en chacun des hommes et femmes qu’elle rencontre. Si je devais émettre un bémol, c’est un roman qui reste un peu trop « gentillet » pour moi mais qui n’enlève rien à son efficacité.

Pour en savoir plus : Editions du 38

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner votre avis sur cet article ou à me suivre dans les méandres de mes lectures.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s