« En finir avec les fantômes » de Didier Farcy – Livre Actualité

Adrien a subi un grave traumatisme au début de sa vie. Depuis, il erre de galères sentimentales en désillusions, ne parvenant pas à trouver l’amour et la stabilité. Au plus fort de sa déprime, il rencontre Sarah qui lui apporte enfin la confiance en lui dont il manquait cruellement. Vaè-t-elle réussir à le sauver ?
Entre romantisme et tragédie, une sombre histoire de corruption et de prostitution va entraîner nos deux héros vers les confins de la folie.
Au bout du compte, Adrien parviendra-t-il à se débarrasser de ses fantômes .

En finir avec les fantômes

Service presse via SimPlement.pro.

Didier Farcy est passionné de polars et thrillers. Directeur dans l’enseignement, il se met pourtant tardivement à l’écriture.

D’une plume sombre, au rythme des réflexions des personnages, l’auteur nous immerge dans un roman noir, un polar dans lequel Adrien, homme bourru d’une cinquantaine d’années, agent public au physique enrobé, alcoolique et profondément blessé par des secrets enfouis, exècre l’abandon, d’autant plus par ses conjointes auprès de qui il a du mal à trouver sa place. Ses deux dernières amantes ont bizarrement trouvé la mort de manière similaire dans un accident de voiture. Il croise à la mairie Sarah, jeune femme d’une trentaine d’années, abandonnées enfant par sa mère. Elle est surprise par la ressemblance entre cet agent et son père décédé et qu’elle soit autant attirée par lui. Elle a une soeur, Hannah, qu’elle ne voit plus depuis la mort de leur parent. Juge, femme libre, elle détient un secret de famille qui l’empêche de se laisser aller dans des retrouvailles avec sa soeur et leur mère, Héloïse, revenue pour rattraper le temps perdu. Ce qui n’est pas le cas de Sarah qui profite de leurs sorties pour comprendre son départ précipité. Au milieu de toutes ces histoires de famille, Adrien découvre par hasard un détournement de fonds par le maire et dont les ramifications vont bien au-delà de ce trafic.

Il pouvait compter pour le seconder sur la fidélité et l’engagement d’un petit groupe de quatre hommes attachés à son service et qui, officiellement engagés au titre de conducteurs d’engins ou d’ouvriers, savaient accomplir avec zèle et efficacité des tâches plus tournées vers la relation humaine, le trafic d’influence, ou l’intimidation violente.

L’intrigue est très bien ficelée, les rebondissements bouleversants et l’ambiance oppressante et noire. Il est intéressant de constater qu’il s’agit d’un polar avec peu de présence policière, autour d’une vengeance et de crime organisé. Les personnages sont attachants et l’empathie pour eux va crescendo. Même les protagonistes secondaires prennent de l’importance et l’évolution de tous au sein du récit est fascinant. Les descriptions des sentiments de chacun, des lieux, des actions nous plongent fictivement dans le roman afin que nous nous laissions bercer par toutes ces intrigues.

Avec des personnages à la psychologie très bien établie, des investigations menées avec brio, ce roman ne pouvait être autrement qu’une lecture addictive et soutenue. Malgré une histoire sombre et triste, on en ressort accompli et soulagé. Rien n’est à jeter, tout est à prendre : des personnages à l’enquête, des décors à la force des émotions, de immondicité des crimes à la folie amoureuse… J’ai beaucoup aimé ce thriller où plusieurs histoires autour d’une même famille se rejoignent, s’éclairent au fil des mots et rendent un récit passionnant.

En vente sur Amazon

Pour en savoir plus : Livre Actualité

En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s