« Canyon Creek » d’Alexis Aubenque – Editions du Toucan

Canyon Creek, petite ville tranquille de l’Ouest américain qui tient son nom du canyon qui la borde, est en proie à une succession de crimes de jeunes filles latino-américaines. La sergente Suzie McNeill est persuadée qu’il s agit d’un tueur en série, contrairement au chef de la police locale qui n’y voit qu’une simple coïncidence statistique.
Avec l’aide du lieutenant Jack Spencer, elle est prête à dépasser les limites du règlement pour prouver ses théories et arrêter le détraqué qui sévit dans sa ville. Mais c’est un but qui sera difficile à atteindre alors que revient dans sa vie Dale Turner, un homme au passé mystérieux, tout juste sorti du coma, amnésique après un accident étrange survenu un mois plus tôt…

Canyon Creek

Alexis Aubenque est un auteur que j’avais déjà lu avec « Tout le monde te haïra« , roman policier dans lequel son talent avait déjà été démontré. Ma grande surprise a été de découvrir cette même facilité à nous immerger dans un tout autre genre : la science-fiction au travers « L’Empire des Etoiles« .

Dans « Canyon Creek », l’auteur nous invite à suivre la sergente Suzie McNeill, fille du shérif. Après la découverte d’un nouveau corps d’une femme latino-américaine, elle insiste pour faire intervenir le FBI en étant persuadé qu’il s’agit d’un tueur en série. Impétueuse, elle est prête à se mettre à dos son père qui décide de remettre en cause son binôme avec Marcus et la fait travailler avec le vieux loup solitaire du commissariat, Jack Spencer. En parallèle, on va s’intéresser à Dale, qui vient de se réveiller d’un coma de trois semaines, amnésique. Il est intéressant de partager les profonds doutes qui le hantent. Quelle est sa place auprès d’une femme magnifique mais dont il n’a aucun souvenir ? Et un beau-frère qui remet en doute constamment son amnésie ? Et qui était Suzie McNeill pour lui ? Quel mal a-t-il pu lui faire pour la mettre dans cet état? Tout le roman va jouer sur le lien qui existe entre ces deux histoires.

Elle but une gorgée et sentit tout l’effet bénéfique du breuvage alcoolisé sur son organisme. Jamais elle n’aurait pu être policière durant la Prohibition, sourit-elle à cette pensée.
Le bien, le mal, juste une question de point de vue… Rares sont ceux qui reconnaissent faire le mal, pourtant tout le monde est persuadé d’être entouré d’ordures.

Le style profond et efficace d’Alexis Aubenque m’a littéralement happée dès le début. Il maîtrise les rythmes du récit et nous offre des personnages de plus en plus attachants face à leur difficulté de trouver une place dans leur monde. La sergente et son nouveau lieutenant évoluent dans un commissariat aux moeurs peu recommandables et dont l’intérêt pour les meurtre de prostituées est très limité. De son côté, Dale essaie tant bien que mal à se faire à sa belle-famille avec l’aide d’une psychologue (mais l’est-elle vraiment ?). Racisme, misogynie, prostitution, corruption, paternalisme et amour sont autant de thèmes abordés dans des décors du Colorado. Les investigations sont menées avec brio et les rebondissements nous font constamment douter de nos hypothèses. Mais une fois tous les éléments en main, le dénouement en deviendrait presque trop prévisible.

Aucun répit n’est permis dans ce roman et c’est un tel plaisir de se laisser tourner l’esprit de cette manière. Je me suis facilement identifiée à Suzie, avec son caractère de feu, et ai apprécié la petite romance en fond. L’ambiance viciée nous oppresse et ne permet que peu de liberté aux trois personnages principaux. En fermant le livre, j’aurais apprécié une suite pour continuer de les suivre dans de nouvelles aventures mais je dois me contenter de celui-ci et des autres oeuvres de l’auteur.

En vente sur Amazon

Pour en savoir plus : Canyon Creek_Editions du Toucan

En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s