« Le gang des charentaises » de Vicky Sébastien – Editions La Geste

Comment Ermantine Godaille, qui fume la pipe, jure comme un homme, et se met à boxer quiconque critique ses Charentes, peut-elle se retrouver au milieu d’une histoire d’amour qui a débuté il y a plus d’un siècle ?
Pourquoi l’inspecteur Pètlot, qui ne rêve que de boire son café tranquillement en lisant son journal au commissariat, s’est-il retrouvé avec deux meurtriers assommés dans son salon au milieu de la nuit ? 
Quel est ce secret mystérieux, à l’origine de deux assassinats que cache Jacques, le plus vieil antiquaire de la ville de Saintes ? 
Que vient faire dans cette histoire Gustave Courbet, le grand maître de la peinture naturaliste, qui a laissé, lors de son séjour en Saintonge dans les années 1862 -1863, un dernier scandale encore inconnu à ce jour ? 
Vous le saurez en lisant cette histoire qui remonte au xixe siècle et qui a trouvé son épilogue dans la capitale de la Saintonge grâce à la fameuse affaire du « gang des charentaises ».

 

le gang des charentaises

Vicky Sébastien est un auteur passionné d’arts plastiques et de littérature. « Le gang des charentaises » est son premier polar dans lequel on fait connaissance d’Ermantine Godaille.

Cette quadragénaire, au fort caractère et chauvine, fait son entrée dans le monde des brocanteurs et antiquaires de Saintes au travers une enquête concernant des cambriolages et des meurtres. Elle réside à Chaniers et vient aider une amie d’enfance brocanteuse, Louise, dans la capitale charentaise. Amoureuse de sa région, elle maîtrise aussi bien le patois que le cognac. Après le premier meurtre, l’inspecteur Pètlot la prend en grippe et cherche à l’accuser des crimes en cours dans la ville. La gouaille d’Ermantine l’échauffe sérieusement et l’enquête piétine de son côté.

« – Vous avez le choix, inspecteur, soit vous abandonnez la scène de crime, soit vous me courez après, mais, en tout cas, je vais pas me laisser emmerder par un abruti de votre espèce ! »

La plume est fluide, dynamique et plaisante, le rythme est soutenu. Ermantine est la muse de l’auteur et mène son enquête dans les rues de Saintes avec humour, solidarité, trahison et une partie de la vie de Gustave Courbet. Les personnages sont sympathiques et attachants. C’est comme rejoindre une bande de potes dont l’ambiance est amicale, chaude malgré les meurtres. On en apprend beaucoup sur le grand maître et son passage en Charente. Ce récit ne manque pas de crédibilité et de force de caractère.

Ce roman a été une lecture très agréable et immersive dans les rues de la capitale saintongeaise. J’ai bien rigolé face au duo Godaille / Pètlot et je me suis attachée à certains personnages. Cette enquête est bien menée et solide. Très belle découverte ! Encore merci aux Editions La Geste pour leur confiance.

En vente sur Amazon

Pour en savoir plus : Editions La Geste   éditions la geste

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner votre avis sur cet article ou à me suivre dans les méandres de mes lectures.
En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s