« Cérémonies barbares » d’Elizabeth George – Editions Pocket

« Le collège de Bredgar représente le comble du chic et de la bonne éducation. Comment cet établissement discret est-il devenu un lieu de supplice pour le jeune Matthew Whateley ? Par quel enchaînement d’humiliations, de cruauté, ce dernier a-t-il fini par être assassiné ?
Barbara Havers et Thomas Lynley rassemblent les indices et découvrent que d’inquiétantes cérémonies se déroulent derrière les murs centenaires de Bredgar. Une enquête éprouvante où le couple de policiers risque de perdre son sens de l’humour.« 

3. Cérémonies barbares.jpg

C’est le troisième roman dans lequel nous allons suivre le duo de l’inspecteur Linley et du sergent Havers.

L’auteure nous entraîne dans le meurtre d’un enfant, retrouvé mort dans un cimetière. Dans un style abordable, on s’attache aux personnages. Dans des descriptions précises, on découvre une école aux façades entretenues mais aux aménagements délabrés, un management participatif des élèves et des enseignants dans un pensionnat pour enfants de riches.

L’enquête est intéressante, bien menée par deux protagonistes dont la vie privée est en désuétude. Par contre, la résolution tarde à venir puisque de nombreux rebondissements nous font douter sur l’identité du coupable et elle me paraît tirée par les cheveux, avec pas mal de hasard et des explications farfelues ou en tout cas peu probables. Quel dommage quand on sait les nombreuses recherches qu’Elizabeth George effectue avant l’écriture d’un roman. A croire que dans celui-ci elle a voulu aborder beaucoup de sujets tels que le mélange des classes sociales, le racisme, les relations parents/enfants, l’adultère… mais sans réussir à trouver un équilibre cohérent.

En fin de compte, c’est tout ce qu’il aura appris à Bredgar Chalbers. A cacher la vérité par loyauté pour ses copains. Lamentable. Ces écoles chics forment décidément des individus bien malheureux.

Linley fut frappé par les paroles de son sergent. Il ne répondit pas. Il s’en sentait incapable. Il y avait trop de vrai dans ce qu’elle venait de dire.

Malgré les défauts de cet ouvrage, « Cérémonies barbares » a été une lecture agréable, immersive et intrigante. L’auteure a beaucoup de qualités littéraires qui n’effacent en rien le manque de crédibilité qu’on peut trouver dans cette enquête et qui seront de nouveau mis en avant dans les prochains romans du duo.

En vente sur Amazon

Pour en savoir plus : Elizabeth George  Elizabeth-George

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner votre avis sur cet article ou à me suivre dans les méandres de mes lectures.
En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s