« Revival » de Stephen King – Editions Le Livre de Poche

« Il a suffi de quelques jours au charismatique Révérend Charles Jacobs pour ensorceler les habitants de Harlow dans le Maine. Et plus que tout autre, le petit Jamie. Car l’homme et l’enfant ont une passion commune : l’électricité.

Trente ans plus tard, Jamie, guitariste de rock rongé par l’alcool et la drogue, est devenu une épave. Jusqu’à ce qu’il croise à nouveau le chemin de Jacobs et découvre que le mot « Revival » a plus d’un sens… Et qu’il y a bien des façons de renaitre !« 

Revival.jpg

Publié en France en 2015, « Revival » est une oeuvre inspirée du « Grand Dieu Pan » et de « Frankenstein ou le Prométhée moderne » de Mary Shelley.

« Revival » relate l’histoire où deux personnages se croisent à plusieurs reprises dans leur vie. En 1962, Jaimie a six ans et rencontre le pasteur Charles Jacobs, venu voir ses parents. Il est marié à Patsy et ils ont un petit garçon. La petite famille est vite acceptée à Harlow, jusqu’à l’accident de voiture qui a coûté la vie à Patsy et leur fils. Le pasteur sombre alors, se dédie à sa passion de toujours, l’électricité, et quitte la petite ville. Jaimie devient un grand musicien, sombre dans la drogue et l’alcool et retrouve Jacobs, au hasard d’une errance, en plein spectacle lors d’une fête foraine. Charles Daniel Jacobs soigne l’addiction de Jaimie grâce à une électricité mystérieuse. Par reconnaissance, Jaimie devient son assistant le temps de la fête foraine puis l’ancien pasteur part vers d’autres horizons. Mais grâce à lui, Jaimie est embauché dans un studio d’enregistrement où il va finir sa carrière. Il retrouve de nouveau Jacobs qui prêche ses « bons » soins aux croyants venant le voir. Jaimie s’y intéresse de près et découvre des effets secondaires parfois dramatiques pour ceux qui ont véritablement été soignés.

« Ces cellules orageuses ne peuvent ni se dissiper ni changer de trajectoire, déclara Jacobs avec un calme frappé au coin de la folie – ou de la certitude absolue. Elles ne le peuvent en aucun cas.« 

Stephen King a toujours autant le talent de nous embrigader dans l’horreur par sa plume légère et sombre et des descriptions précises. Jaimie est un personnage attachant, fan de rock, comme l’auteur qui nous fait défiler ses connaissances en la matière, tandis que Jacobs l’est au début et face au drame évolue en Monsieur Hyde. L’intrigue est immersive et bien ficelée avec des rebondissement inattendus, les imbrications cohérentes et dérangeantes nous attirent vers le fond et l’histoire est facile à suivre dans sa linéarité. A travers cette histoire qui parle de religion, d’addiction et de science, de perte et de folie, on est plongé dans un récit réaliste qui nous emmène insidieusement vers l’horreur et des contrées fantastiques insoupçonnées.

J’adore le style de l’auteur. Il sait toujours nous embarquer loin dans son esprit et avec une telle intelligence. Je peux affirmer que ce roman m’a électrisé du premier au dernier mot.

En vente sur Amazon

Pour en savoir plus : Stephen King   Stephen King

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner votre avis sur cet article ou à me suivre dans les méandres de mes lectures.
En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s