« Millénium 4 – Ce qui ne me tue pas » de David Lagercrantz – Editions Acte Sud

« Elle est une hackeuse de génie. Une justicière impitoyable qui n’obéit qu’à ses propres lois.
Il est journaliste d’investigation. Un reporter de la vieille école, persuadé qu’on peut changer le monde avec un article. La revue Millénium, c’est toute sa vie. 
Quand il apprend qu’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle détient peut-être des informations explosives sur les services de renseignements américains, Mikael Blomkvist se dit qu’il tient le scoop dont Millénium et sa carrière ont tant besoin. Au même moment, Lisbeth Salander tente de pénétrer les serveurs de la NSA…
Dix ans après la publication en Suède du premier volume de Millénium, David Lagercrantz livre un thriller d’une actualité brûlante et signe les retrouvailles des personnages cultes créés par Stieg Larsson. La saga continue.« 

CVT_Millenium-Tome-4--Ce-qui-ne-me-tue-pas_403

J’ai connu « Millénium » à travers la trilogie cinématographique et je n’ai pas eu envie de lire les trois premiers tomes pour ne pas être éventuellement déçue par l’adaptation en films ou série. Fan du duo Salander/Blomkvist, on m’a offert le tome 4 « Ce qui ne me tue pas » dans lequel je me suis plongée sans aucun à priori sur le changement d’auteur.

David Lagercrantz est un journaliste et écrivain qui s’est surtout fait connaître à travers des biographies, mais à qui on peut attribuer autant d’éloges pour des romans, principalement parus en Suède. Etait-il légitime de lui laisse perdurer l’oeuvre de Stieg Larsson ? C’est un débat que je laisse aux connaisseurs avérés. Pour ma part, le tome 4 de la série a confirmé mon coup de coeur même si la mort de l’acteur de Michael Nyqvist en juin dernier, suite à un cancer du poumon, m’a rendue bien triste.

La série tourne beaucoup autour de la vie de Lisbeth Salander, que l’on découvre toujours plus, sur un fond d’enquêtes suédoises. Ce tome ne fait pas défaut et nous permet de mieux la comprendre à travers l’autisme d’un enfant, August, le fils « caché » d’un chercheur de pointe, Frans Balder, tué chez lui. On va faire face de nouveau à des violences au sein d’une famille dont le beau-père, alcoolique, ne comprend pas le syndrome du savant et exprime toute sa colère contre August et sa mère. Dans ce contexte, Frans, qui avait d’abord rejeté son rôle de père pour ne gérer que son travail, a décidé de reprendre son fils de cet enfer. Une fois son père mort, l’enfant doit retourner dans cet appartement empli de violence jusqu’à l’intervention de Lisbeth, qui le prend sous son aile. Ce compagnon inattendu et approprié pour ce personnage donne une dimension plus intime et plus humaine de Salander. L’enquête nous mène en plein espionnage industriel de la Russie aux Etats-Unis, en passant par la Suède.

L’auteur mène la prose avec délice et suspense. Il a su garder l’intrigue et l’ambiance de la série. Les personnages sont toujours aussi attachant ou détestables et les nombreux rebondissements en font un roman à lire absolument.

En vente sur Amazon

Pour en savoir plus : Actes Sud  actes sud

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner votre avis sur cet article ou à me suivre dans les méandres de mes lectures.
En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

 

 

 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Diane Guay dit :

    J’ai beaucoup aimé les livres et les films sont bons (même après la lecture).

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour l’information. Je réfléchis encore à me laisser tenter par la lecture des trois premiers tomes. Étant une adepte de Millenium, je vais certainement succomber 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s