« Earthend, tome 3 : Echos des Mers » de Gillian Anderson et Jeff Rovin – Editions Bragelonne

« Après avoir découvert les fascinants secrets de la civilisation ancienne de Galderkhaan, la psychiatre Caitlin O’Hara doit affronter la pire des épreuves. Son fils unique Jacob est expédié dans le passé, au beau milieu des événements tragiques qui ont mis fin à cette ère mystérieuse.
Si elle veut sauver Jacob, Caitlin doit apprendre à maîtriser la technologie millénaire de ce peuple avancé et suivre la trace de ceux qui ont survécu, à notre époque, et semblent prêts à tout pour changer le destin de leurs ancêtres. Y compris à tuer.
Caitlin saura-t-elle résoudre l’équation à temps et ramener son fils à ses côtés sain et sauf ?« 

earthend 3 - échos des mers

J’ai persisté dans ma lecture et je n’ai pas eu tort ! Ce tome a évité les rappels des romans précédents sans pour autant laisser de côté les corrélations entre certaines scènes. Et dans ce domaine, ça devient compliqué de suivre correctement le déroulement de l’action, entre le passé/présent, présent/futur… On s’y perd, les repères ne sont pas suffisamment clairs. Toutefois, ça reste une très bonne lecture avec beaucoup de rebondissements bien amenés et qui touchent toujours les mêmes personnages. Là-dessus au moins, on arrive à suivre.

Dans ce roman, Caitlin O’hara doit se sauver du passé, mais surtout sauver son fils qui a été embarqué, bien malgré eux, dans une situation désastreuse : Galderkhaan va disparaître incessamment sou peu, et s’ils n’arrivent pas à revenir à leur époque, eux aussi. Donc on retrouve la protagoniste principale de la trilogie. Je n’ai toujours pas accroché avec ce personnage. Elle me semble toujours aussi hautaine et égoïste (en-dehors de son fils) et n’évolue pas. On ne sait pas ce que deviendra son histoire avec Ben. Est-il un ami ou plus ? Cette femme est trop absorbée par elle-même et son histoire pour le savoir.

Par contre, Mikel, malgré sa situation très compliquée en Antarctique et avec la « nouvelle » hiérarchie du Groupe, réussit à nous émouvoir à travers sa passion et son dévouement à Galderkhaan. Il n’hésite pas à partager sa curiosité dévorante pour cette cité avec une géologue. Ce duo va devoir affronter d’étranges phénomènes et s’en tire à merveille entre panique, curiosité et fondement scientifique ébranlé.

Si on fait abstraction des incohérences entre les trois tomes, des scènes qui nous perdent parfois, de cette psychologue… On trouve quand même un roman très prenant, très intéressant. Je me suis laissée porter par les galderkhaani, par la passion de Mikel et j’ai aimé ce peuple disparu. C’est ce qui rend cette trilogie vraiment vivante. C’est un avis très mitigé malgré tout. J’ai failli arrêter dès « Visions de feu » tellement les éléments négatifs ressortaient et cachaient la pépite : la cité disparue en Antarctique, Galderkhaan.

En vente sur Amazon

Retrouvez le tome 1 ici et le tome 2 ici

Pour en savoir plus : Gillian Anderson   gillian anderson et jeff rovin

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner votre avis sur cet article ou à me suivre dans les méandres de mes lectures.
En tant que Partenaire Amazon, Ab Acia et Acu réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s